Territoire

L’aire GAL « Vallées du Canavese » s’étend sur une surface de 1 120,6 km2, située au nord-ouest de la région Piémont, dans la partie centrale des Alpes Grées. Le territoire est entouré par la Vallée d’Aoste au nord, la province de Biella et la plaine éporédièse à l’est, le Bas Canavese (qui s’allonge vers l’aire métropolitaine turinoise) au sud, par les vallées de Lanzo au sud-ouest ; vers l’ouest, une courte partie de la Vallée Orco touche la France (avec laquelle il n’y a cependant pas de routes directes).



L’aire compte 57 communes, où réside une population de 71 817 habitants (données ISTAT 2012), disséminés sur le territoire, avec une densité qui s’élève à environ 64,1 habitants par km2.

Au niveau morphologique, le territoire se distingue par la présence de paysages de haute montagne typiques très fascinants (sur le territoire des Vallées Orco et Soana se dresse le plus ancien parc naturel d’Italie, le Parc national du Grand-Paradis, ancienne réserve de chasse des Savoie) et de paysages de moyenne montagne et de colline caractérisés par la présence d’activités agro-pastorales encore très vives dans certaines parties du territoire. Des 250 mètres d’altitude, pour les lieux les moins élevés, aux 4 026 mètres du massif du Grand-Paradis (le seul « quatre mille » entièrement italien), les variétés de paysages se succèdent de façon harmonieuse.

 

La bande de colline morainique se distingue par des aires avec une culture agricole intensive (Agliè, Cuceglio, Bairo et Vialfrè se situent dans la zone de production de l’Erbaluce), des pôles de référence administratifs et de service pour les zones de montagnes alentour (par ex. Cuorgnè) et des établissements de production secondaires et tertiaires. Le territoire du Gal compte aussi deux importants sites culturels : le château ducal d’Aglié et le Mont-Sacré de Belmonte, dans la commune de Valperga, tous deux sites Unesco.

 

La population de l’aire a été en partie impliquée dans le processus d’industrialisation qui s’est déroulé en particulier sur les territoires des plus importantes villes du Canavese (Ivrea, Rivarolo, Cuorgnè, une partie de Castellamonte) principalement hors de l’aire GAL.

La route provinciale n°460 et le périphérique Nord constituent deux connexions rapides entre l’aire GAL et l’aire métropolitaine de Turin. Au niveau de la commune de Rivarolo Canavese, la R.P. n°460 continue vers l’ouest, pour parcourir les Vallées Orco et Soana, tandis que la branche allant vers l’est prend le nom de R.P. 565 (Pedemontana) et arrive à Ivrea, mettant en communication les territoires les plus orientaux avec les plus occidentaux de cette aire ; d’Ivrea, la R.P. n°26, parallèle à l’autoroute, monte en Vallée d’Aoste, traversant le territoire de la Doire Baltée du Canavese.

 

Ces mêmes artères, qui atteignent Turin, s’ajoutent aux routes communales qui relient l’aire GAL Vallées du Canavese aux Vallées de Lanzo, faisant le lien avec l’aéroport international de Caselle.

Les deux sorties d’autoroute d’Ivrea et de San Giorgio permettent au territoire d’être relié au réseau autoroutier.


Il territorio del Gal si estende sulla superficie dei seguenti comuni:

AGLIE’
ALICE SUPERIORE
ALPETTE
ANDRATE
BAIRO
BALDISSERO CANAVESE
BORGIALLO
BORGOFRANCO D’IVREA
BROSSO
CANISCHIO
CAREMA
CASTELLAMONTE
CASTELNUOVO NIGRA
CERESOLE REALE
CHIAVERANO
CHIESANUOVA
CINTANO
COLLERETTO CASTELNUOVO
CUCEGLIO
CUORGNE’
FORNO CANAVESE
FRASSINETTO
INGRIA
ISSIGLIO
LESSOLO
LEVONE
LOCANA
LUGNACCO
MEUGLIANO
MONTALTO DORA
NOASCA
NOMAGLIO
PECCO
PERTUSIO
PONT-CANAVESE
PRASCORSANO
PRATIGLIONE
QUASSOLO
QUINCINETTO
RIBORDONE
RIVARA
ROCCA CANAVESE
RONCO CANAVESE
RUEGLIO
SAN COLOMBANO BELMONTE
SETTIMO VITTONE
SPARONE
TAVAGNASCO
TORRE CANAVESE
TRAUSELLA
TRAVERSELLA
VALPERGA
VALPRATO SOANA
VIALFRE’
VICO CANAVESE
VIDRACCO
VISTRORIO

Le territoire du Gal couvre les communes suivantes :

Au niveau administratif, suite à la dissolution des Communautés de montagne membres du GAL (Haut Canavese, Vallées Orco et Soana et Vallée Sacra – Valchiusella – Doire Baltée du Canavese) chaque commune a décidé d’adhérer individuellement à la structure sociale du Gal.

Les Unions de Montagne du GAL sont actuellement au nombre de 8 :

– Alto Canavese (Forno Canav, Levone, Pratiglione, Rivara, Rocca Canav)

– Dora Baltea (Quincinetto, Quassolo, Tavagnasco)

– Gran Paradiso (Locana, Alpette, Ribordone, Sparone)

– Mombarone (Settimo Vittone, Andrate, Carema, Nomaglio)

– Valchiusella (Alice Superiore, Brosso, Issiglio, Lugnacco, Pecco, Rueglio, Trausella, Vico Canav)

– Val Gallenca (Prascorsano, Canischio, Pertusio, San Colombano Belmonte, Valperga)

– Valli Orco e Soana (Pont Canav, Ceresole Reale, Frassinetto, Ingria, Noasca, Ronco Canav, Valprato Soana)

– Valle Sacra (Borgiallo, Castellamonte, Castelnuovo Nigra, Chiesanuova, Cintano, Colleretto Castelnuovo)

 

Condividi su
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Fondo europeo agricolo di sviluppo rurale. L’Europa investe nelle zone rurali. PSR 2014-2020, Misura 19 - Supporto allo sviluppo locale LEADER

Gal Valli del Canavese

C.F./P.Iva e n. Registro Imprese di Torino 08541120013 R.E.A. di Torino n. 981247 Capitale sociale €. 76.100.