Sports

Les Vallées du Canavese sont un magnifique gymnase naturel pour pratiquer une multitude de sports au contact de la nature : randonnées pédestres, alpinisme, escalade, cyclotourisme et vtt, tourisme équestre, ski nordique et alpin, promenades en raquettes à neige et, pour les plus audacieux : escalade sur les cascades de glace, vol libre, canyoning. Il n’y a que l’embarras du choix…

Toutes les Vallées du Canavese offrent des sentiers pour pratiquer le tourisme pédestre (parmi lesquels les célèbres chemins de chasse royaux dans le Parc national du Grand-Paradis, autrefois empruntés par les Savoie pour chasser le bouquetin) avec une multitude d’options : de la simple promenade aux trekkings les plus difficiles de plusieurs jours.


ALPINISME

Dans l’aire du Grand-Paradis se dresse aussi le seul quatre mille entièrement italien et quelques voies d’alpinisme classiques. Cette zone est une véritable école d’alpinisme permettant des ascensions de niveaux et difficultés différentes, certaines adaptées aux néophytes pour apprendre les techniques de base, d’autres plus fascinantes et difficiles même pour les alpinistes les plus chevronnés. Dans la vallée de l’Orco, il est possible d’escalader le Grand-Paradis (4 061 m), sur la punta Fourà (3 411 m), le Ciarforon (3 642 m), la Tresenta (3 609 m), la Punta Basei (3 338 m), les Levanne (des sommets qui dépassent tous 3 500 m) et la Grande Aiguille Rousse (3 438 m). Le vallon de Piantonetto est un bon point de départ pour les ascensions de la Torre del Gran San Pietro (3 692 m), le Becco della Tribolazione (3 360 m) et la Punta d’Ondezana (3 492 m). De la vallée Soana il est en revanche possible de se rendre à la Rosa dei Banchi (3 614 m) et à la Torre Lavina (3 308 m).

 

ESCALADE

L’escalade libre a écrit d’importantes pages d’histoire sur les parois du Caporal et du Sergent dans la vallée Orco, où est né le « Nouveau matin », un style d’escalade qui privilégie le geste esthétique, approfondit l’aspect philosophique du moment sportif et s’ouvre à de nouvelles solutions techniques. Dans ces vallées, on peut trouver des terrains d’aventure extraordinaires à Ceresole, Locana, Noasca, Pont, Ronco et Valprato ou des parois plus simples, comme celle de Sparone. On trouve aussi des parois équipées très fréquentées, avec la possibilité de participer à des cours d’initiation à ce sport, à Settimo Vittone, dans l’aire de Montestrutto (où vous pouvez vous adresser à notre membre Vertical Rock), et à Traversella.

 

SKI DE FOND

Dans le Canavese, Ceresole Reale est le paradis du ski de fond, avec des parcours de différentes difficultés qui s’étendent sur un total d’environ 17 km. Le tracé de la piste autour du lac artificiel est tout particulièrement intéressant, avec le passage sur le barrage à parcourir skis aux pieds. Ceux qui souhaitent apprendre tous les secrets des skis étroits peuvent s’adresser à notre membre, le moniteur de ski Marco Rolando, à Ceresole Reale. Un petit parcours de ski de fond est également présent à Piamprato, dans la Vallée Soana.

 

SKI ALPIN

Les petites stations de ski des vallées du Canavese sont adaptées principalement aux familles et comme terrain d’entraînement pour les petits skieurs. Il est possible de skier à Ceresole Reale, Locana, Alpette, Piamprato et une petite remontée mécanique est également présente à Santa Elisabetta de Colleretto Castelnuovo. L’Alpe Cialma de Locana accueille aussi un petit snowpark pour les amateurs d’acrobaties sur planche. Les parcours pour les amateurs de ski alpin sont innombrables et peuvent être très difficiles tandis que les excursions en raquettes à neige sont relaxantes et à la portée de tous.

 

AIR ET EAU

Le territoire se prête aussi aux activités de vol libre (deltaplane ou parapente) avec des points de décollage à Santa Elisabetta de Colleretto Castelnuovo et à Brosso, tandis que, en ce qui concerne l’eau, les torrents de montagne de la Vallée Orco et de la Valchiusella sont le paradis des amateurs de canyoning et des river jumpers, sur le Soana il est possible de pratiquer le kayak, tandis que sur la Doire Baltée et sur l’Orco il existe de courts tronçons adaptés au rafting. Sur le lac de Ceresole, à 1 600 mètres d’altitude, il est possible de faire du windsurf, un club nautique a été inauguré depuis peu.

 

SUR GLACE

L’aire de Ceresole Reale, à la sortie du tunnel et dans le lieu-dit Lilla, ainsi que le Val Soana (à Piamprato et dans le Val di Forzo) accueillent de nombreuses cascades de glace idéales pour l’escalade avec des piolets ou des piolets-traction, qui connaissent un franc succès chez les grimpeurs les plus audacieux. À Ceresole, Piamprato et Locana il est possible de faire du patin à glace en saison.

 

SUR DEUX-ROUES

Les cyclistes sur route n’ont que l’embarras du choix, toutes les vallées offrent de magnifiques parcours pour les deux-roues… L’un des parcours classiques et difficiles, très connu, est celui qui mène, de juin à septembre, jusqu’aux 2 600 mètres d’altitude du col du Nivolet, au-dessus de Ceresole Reale, au cœur du parc. De même, pour les VTT, les parcours sont très nombreux et s’articulent entre bois et sentiers, tout particulièrement fréquents entre la vallée Sacra et Chiusella, où l’on a aménagé quelques parcours de VTT de descente.

 

ET À CHEVAL

L’aire de la Vallée Sacra est tout particulièrement adaptée pour le tourisme équestre. C’est en ces lieux qu’est établi notre membre Equin’Ozio, qui a fait de l’activité équestre et, en particulier de la didactique pour les enfants, son activité principale, offrant des propositions ciblées de cours et d’accueil.

 

PÊCHE SPORTIVE

Les torrents des Vallées du Canavese et en particulier l’Orco, le Soana et le Chiusella, avec la présence de nombreuses réserves et d’aires no kill, sont un petit paradis pour les pêcheurs qui apprécient tout particulièrement les eaux limpides riches en poisson : l’autochtone truite fario et la truite irisée, l’ombre et le brochet.

 

LE VOL DE L’ARC-EN-CIEL

Arcansel – le vol de l’arc-en-ciel – est une spectaculaire structure ludique et récréative de plein air réalisée dans la commune de Frassinetto avec la participation du Gal Vallées du Canavese. La structure permet d’éprouver la sensation de voler, suspendus à un câble métallique avec une poulie spécifique et un harnais. L’installation est composée d’un câble principal et d’un câble de signalisation fixés à la gare de départ (1 298 m d’altitude) et à celle d’arrivée (1 040 m d’altitude), pour une étendue globale de 1 800 m de vol libre. Le vol s’effectue en position horizontale avec la tête tournée vers le bas, grâce à l’utilisation d’harnais spéciaux, très similaires à ceux utilisés pour les vols en parapente. Le harnais est fixé à un chariot spécial coulissant sur un câble d’acier de 24 mm (la longueur du câble principal est de 1 800 m) ; le dénivelé maximum entre le câble et le sol est d’environ 400 m tandis que le dénivelé entre le mont (départ) et la vallée (arrivée) est d’environ 260 m. Le vol dure en moyenne 70 secondes à une vitesse maximum de 140 km/h environ. La durée et la vitesse varient en fonction du poids et du vent.

 

 

 


Condividi su
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Fondo europeo agricolo di sviluppo rurale. L’Europa investe nelle zone rurali. PSR 2014-2020, Misura 19 - Supporto allo sviluppo locale LEADER

Gal Valli del Canavese

C.F./P.Iva e n. Registro Imprese di Torino 08541120013 R.E.A. di Torino n. 981247 Capitale sociale €. 76.100.

Privacy Policy